Journal de Vampire, les livres.

Bonsoir!

Ça fait un petit bout que je n’ai pas faite de critique de livre. J’ai lus beaucoup de bon livres dernièrement, et des moins bon. Evidement, dans la catégorie de bons livres ce trouve la série Malphas de Patrick Sénécal. Ils sont indétrônables. De loin, il est le meilleur auteur. J’adore son écriture et les histoires qu’il écrit sont super. Originalité, suspense, horreur, fantastique, il réussit dans tout.

Dans la catégorie des moins bon livres, ce trouve la série Journal d’un vampire. Grossomodo,  l’histoire parle d’une très belle étudiante, Elena, qui tombe amoureuse d’un vampire, Stephan. Honnêtement, je n’ai pas fini le deuxième livre. Je vais en arraché pour le complet j’en suis sûre. J’ai longtemps chercher ce que je n’aimais pas.

Le temps de verbe. Passé simple. J’aime pas ça. J’aime les livres au présent. Je trouve que je rentre plus dans le livre. Dans l’histoire. Je vie le livre. « Elena et Meredith échangèrent un coup d’oeil ».

Il n’a pas les même personnages que dans la série

et du même coup,

Ce n’est pas la même histoire que la série.

On dit toujours que des livres et un film/série ce n’est pas la même chose. Effectivement. Mais de là à ne pas avoir les même personnages ou simplement une autre histoire tout à fait différente… C’est poche.
Quelques exemples: Dans le livre: Elena est blonde, très jolie, je la trouve niaiseuse parfois. Dans la série: Très belle actrice, brune, et je la trouve mature et intelligente. Je ne me suis pas du tout attacher au personnage d’Elena dans le livre. Je trouve qu’elle est le centre d’attention, elle veux tout le monde à ces pieds. Elle n’est pas mature. Dans le livre: Catherine, le double d’Elena, c’était suicider au nom de l’amour pour Stephan et Damon. Dans la série: Catherine est toujours en vie. Dans le livre: Catherine était gentille, pleine de vie, une « innocence joyeuse ». Dans la série: Catherine est méchante. En faite elle a transformer les deux frères en vampire que pour son propre bien. Dans le livre: Elena a une petite soeur. L’auteur a parler une seule fois d’un frère, mais sans plus de détail sur lui. Dans la série: Elena a un frère, qui vie ensemble. Dans le livre: Les parents d’Elena sont morts à cause d’un incendie (si j’ai bien compris) la maison aurait brulé à moitié. Dans la série: Les parents d’Elena sont mort noyer, Elena était en arrière dans la voiture et elle a survécue.
Je m’arrête là. Je pourrais continuer très longtemps ainsi. L’Histoire n’est pas du tout la même. L’histoire n’est pas très bonne, ben franchement.

Il a un gros manque d’information et à des endroit, il a trop d’information inutile.

Mais le point le plus important:
-Les personnages n’ont pas de personnalité fixe.

J’explique un peu là dessus. Si je prend une page au hasard, que je lis un dialogue entre deux personnages, sans savoir qui parle. Je ne reconnaitrais pas les personnages. Il sont dénudés d’émotion et de personnalité. Oui l’auteur parle de leur émotion, mais je ne le vie pas au travers d’eux. Ils n’ont pas de personnalité clairement décrit. Damon est méchant et sérieux. Mais encore…? Je ne le vie pas, ça juste été écrit.

Je vois beaucoup ce manque d’émotion et de personnalité, probablement, car Patrick Sénécal l’a compris lui. J’ouvrirais n’importe quel livre sur une page au hasard et je pourrais dire très facilement le personnage dans un dialogue. J’adore ce type d’écriture. Je vie le livre. Je rentre dedans. J’ai des émotions. Ce n’est pas froid et sans vie.

J’ai reçu en cadeau les quatre premiers livres. La fille ne les aimait pas. Je me disais que ça ne devait pas être si pire, au point de les donner à 20$ le livre. L’histoire est tellement bonne dans la série. J’avais tellement hâte de les lire. Et ben, je comprend maintenant la fille. C’est presque un supplice de vouloir finir le livre. Ma curiosité remporte par dessus. Mais je ne payerais pas pour ça.

C’est ce qui termine ma critique. Je pourrait en dire tellement plus, mais ça deviendrait de la méchanceté. L’essentiel est là. Je crois que ce serait un livre parfait pour les pré-adolescentes qui découvre ce type de lecture. Pour une lectrice « professionnel » comme moi, c’est trop simple, trop vide.

À bientôt
Plein d’amour
JueDePlante

P.s. Demain ma course!!! 6.5 KM !

Advertisements